Histoire

  • Dépendait de l’ancien duché de Lorraine. Fief partagé entre les seigneurs de Boulay, de Berus et de Varsberg.
  • Au centre du village, dans la rue du Couvent, se trouve un bâtiment qui fut couvent de l’ordre des Rédemptoristes de 1847-18952 à 1965 (ils en furent chassés en 1871 à la suite de l’annexion allemande). Ce bâtiment remplace celui d’un hôpital fondé au XIIIe siècle. Après 1965 il accueillait un hospice, et désormais on y trouve depuis 2006 des logements ainsi que des commerces.

À Téterchen, comme dans nombre de communes au nord et à l’est de la Nied allemande, les anciennes générations parlent le francique (dialecte).

Téterchen possédait une gare SNCF sur la ligne 12a Thionville (Diedenhofen)-Sarreguemines et la ligne 13a reliant Courcelles-sur-Nied (Kurzel) à Hargarten/Falck. Le tronçon de la ligne 13a reliant Boulay (Bolchen) à Téterchen fut ouvert en 1876, puis fermé au trafic voyageur après 1944 ; cette ligne est désormais désaffectée. Le tronçon de la ligne 12a reliant Hargaten/Falck à Téterchen fut ouvert en 1883 ; actuellement cette ligne sert essentiellement au fret.

Héraldique

teterchen

Ecartelé aux 1 et 4 d’or à la croix ancrée de gueules, et aux 2 et 3 d’azur au lion couronné d’argent, à la crosse d’argent en pal brochant sur la partition.